Cette rubrique a pour but d’indiquer les nouveautés figurant sur le blog. Il s’agit d’une part signaler les nouveaux articles mais aussi d’indiquer des modifications ou des ajouts apportés à des contributions déjà éditées. C’est ainsi que l’article La confrérie de charité de Bretoncelles Vers 1668 – 1792 a vu son paragraphe « Devenir de la confrérie de charité à la Révolution française » complétés à la suite de la consultation de l’ouvrage de Christine Peyrard «  Les jacobins de l’ouest ».

Nouveaux articles.

Le mobilier de l’église St Pierre de Bretoncelles à la fin du XVIII e siècle.

Alors que grâce à l’action conjointe  de la municipalité et de l’association Bretoncelles Patrimoine et Nature, la restauration de l’église Saint Pierre de Bretoncelles est maintenant bien engagée et que le résultat de cette action de longue haleine s’annonce des plus prometteurs, il nous a paru opportun de publier l’inventaire du mobilier se trouvant dans l’église à la fin du XVIII é siècle. Réalisé en l’an 2, (1794) lors de la Révolution française, ce document nous renseigne sur le patrimoine liturgique et mobilier d’une église d’un gros bourg percheron à la fin de l’Ancien Régime….

Les possessions bretoncelloises d’ Etienne François d’Aligre, dernier seigneur de Bretoncelles à  la veille de la Révolution française.

Après avoir présenté les différents seigneurs qui se sont succédés à Bretoncelles dans l’article « Les seigneurs de Bretoncelles », nous allons essayer d’apprécier l’importance et la valeur des biens du dernier d’entre eux Etienne François d’Aligre, premier président du parlement de Paris jusqu’en 1788….

Création d’une nouvelle rubrique.

Nous avons ajouté à notre blog une nouvelle rubrique intitulée : La vie des habitants de Bretoncelles à travers les archives de la justice seigneuriale. Cette rubrique se compose de deux parties, la première comporte un ensemble de documents retranscrits et regroupés sous le titre de chroniques judiciaires.  Ainsi nous avons édité  une bagarre dans la halle aux blés de La Loupe, une agression à l’auberge du Cheval blanc de la Loupe,  toutes deux en 1737, l’agression d’un laboureur dans son champ en 1736, un procès verbal pour pêche interdite en 1762, et un autre pour pâturage illicite en 1766,  l’expulsion d’un charbonnier de son logement en 1744.

La seconde a pour objet de présenter un certain nombre « d’affaires » méritant nous semble-t-il pour diverses raisons un développement plus important. La première affaire présentée concerne l’incendie de l’auberge de la Croix blanche à Bretoncelles en 1737.

Les objectifs de cette rubrique sont explicités plus en détail dans l’introduction de la rubrique chroniques judiciaires.